Nathan Chevalier
Journal Intime d'un mouilleur de couches.

L’été sera encore très chaud cette année

L’été est synonyme de grandes chaleurs. Les tenues deviennent plus légère et l’envie de profiter de la plage et du sable fin. Oui mais, quand on est un pisseux c’est un peu plus compliqué. Il faut alors adapter sa tenue et trouver des astuces pour ne pas trop se faire démasquer. Quoi qu’il en soit, il est presque impossible de passer inaperçu. Bien évidemment, certains opteront pour des short et tee shirts longs pour masquer la couche. Ce n’est pas dans ma nature. En ce qui me concerne, l’été rime avec short et tee shirt courts. Bien sur la couche se dévoile et offre aux autres un spectacle parfois croustillant. Je vous avoue avoir passé un nombre incalculable d’heures pour trouver le short parfait. Avec le temps j’ai trouvé plusieurs modèles type uni. J’ai remarqué que les shorts de nuit pour fille sont parfaits pour le rôle. Bien sur, il faut qu’il soit en coton et uni. Je choisis une taille assez grande pour ne pas que cela soit trop moulant mais c’est selon. Le dernier modèle que j’adore, qui est à mon avis le meilleur short de pisseux qui soit, je l’ai trouvé chez Shein. Existe en Bleu roi et en noir mais paradoxalement la coupe est différente avec le noir (trop échancré). Aussi je vous conseille le bleu. Le lien c’est par ICI

Je retire ensuite le lien pour ne pas que ce soit trop connoté et le tour et joué. J’ai aussi trouvé en grande surface (Geant Casino) mes premiers shorts (toujours des shorts nighites) au rayon fille. Et la j’ai juste eu à découdre le petit noeud. Chic et pas cher (moins de 10 euros). La plage c’est aussi une sacrée aventure lorsque on est pisseux. Comment profiter du bain et se mettre en tenue lorsque on arrive en couche. L’enlever discrètement et mettre un slip de bain adapté. C’est toute une expédition à laquelle j’ai réfléchi pas mal de temps. Il faut à la fois trouver le moyen d’enlever la couche et de mettre un maillot adapté. Ensuite une fois le bain terminé, faire l’inverse. Simple à dire, plus difficile à réaliser. Voici comment le procède. Tout d’abord j’arrive en short court (autant vous dire que les personnes allongées qui me voient déambuler sur la plage ont un angle de vue parfait pour admirer la culotte plastique et la couche. Je pose mes affaires et j’enfile une serviette de type “cabine de plage”. Je fais mon petit changement avec un maillot de bain “spécial pisseux”. Le tour est joué. Reste pour les curieux de la plage quelques éléments troublants, surtout lorsque la culotte et la couche tombent à mes pieds. Elle n’y reste jamais bien longtemps car je la range ensuite dans mon sac de plage (ni vu , ni connu). Pour les serviettes dont je viens de vous parler, on en trouve facilement (Amazon en propose toute une gamme). Pensez toutefois à opter pour une cabine suffisamment longue.

Les maillots de bain maintenant. Bien que ces derniers soient plutôt adaptés à l’incontinence fécale, il n’en demeure pas moins que tout pisseux qui se respecte se doit de porter ce genre de maillot. Dans le commerce en france on ne peut pas dire qu’ils soient très seyants. Il existe un seul modèle allemand que je trouve plutôt sympa. Suprima en a un que je mets de temps en temps. Mais celui que je préfère par dessus tout c’est un maillot de chez eenee. Une marque australienne. Bien sur, coté prix, les deux modèles ne sont pas donnés. Voici le modèle Suprima 1524. Il faut compter environ 65/70 euros pour s’en procurer un. Il est proposé comme maillot pour femme mais c’est une connerie, il a longtemps été unisexe. Voici un site qui propose ce maillot. c’est par ICI.

Enfin, last but not least, voici le fameux maillot eenee swimmers. Fabriqué en Australie. par la marque Eenee. Adorable par son look et bien qu’il ne soit pas donné, c’est un plaisir de porter ce maillot qui a une petite touche enfantine juste ce qu’il faut. Discret et soo cute. Le prix peut refroidir nombre de personnes. En effet je viens de voir que leurs prix ont flambé (on va dire que c’est la faute à la guerre en Ukraine. Comptez 90/100€ (hors frais de port). pour les plus motivés au portefeuille bien garni la boutique c’est par ICI.

Et voici ce que cela donne une fois porté :

Sylvia et sa copine

Publié depuis quelques jours, j’avais oublié le preview de cette nouvelle vidéo de Diaper girl in public. Un petit montage réalisé avec Google photo d’une petite minute pour vous donner l’eau à la bouche. Les vidéos commencent à dater. Nous sommes en 2005 à Prague. Il fait chaud et ces demoiselles ont décidé d’aller le promener en robe bien trop courte pour cacher la couche. C’est par ICI. Accès réservé aux membres.

La sexualité de Bébé.

Tout se passe dans la couche. La sexualité de Bébé est indissociable à la couche culotte. C’est un de ces sujets tabou dans une société hyper sexualisée que d’avoir une activité sexuelle singulière si ce n’est inexistante. Comme m’a dit Pampix, je suis “pussyfree”. La dernière fois que mon zizi a pénétré un vagin c’était le 11 Juillet 2007. Autant dire une éternité pour certains. Une activité est tout de même nécéssaire d’un point de vue hygiénique. En effet, à une époque, j’ai tenté la chasteté complète, mais elle perturbe la prostate. Cette dernière se mettait à gonfler ce qui est contre productif pour tout pisseux qui se respecte. Aussi avec les temps j’ai décidé de laisser la nature faire son oeuvre en associant cet acte au port de couches. Dans ce conditionnement j’ai conservé un rituel (et pas des moindres) :Plus de masturbation classique. Bébé fait tout dans la couche mais sans masser le zizi. Comment procède-t-il me direz vous? Tout simplement en frottant la main par dessus la couche. Le zizi étant lui recourbé vers l’arrière, ce qui empêche ce dernier de bander trop fort. Cela peut sembler impossible mais j’y arrive. Avec les années, le désir diminue et mon sexe s’est rétréci. Ce n’est pas spectaculaire mais mon zizi est bien plus mignon désormais. Les bandaisons sont rares et jamais complètes. Les jouissances sont aussi devenues épisodiques et bien évidemment mon éjaculation est systématiquement rétrograde. C’est à dire que, depuis que je suis devenu incontinent, le sperme (ou ce qu’il en reste) se dirige irrémédiablement vers la vessie. Quelques années auparavant j’avais envisagé un autre conditionnement. Celui de jouir le plus vite possible sans masturbation. Devenir par le conditionnement un éjaculateur précoce. Aussi je m’étais procuré une brosse à dent électriques. Le jeu consistait à poser la brosse sur le frein du penis tout en ayant un zizi tout mou. Il fallait que la jouissance arrive dans la minute, faute de quoi je remettait l’oiseau dans la couche. J’ai réussi un nombre incalculable de fois cette prouesse. J’avoue que c’est très frustrant de jouir avec un zizi flasque en 30 secondes. Je pense même que mon record est de 15 secondes. C’est une excellente thérapie pour tout apprenti pisseux. J’ai aussi testé le massage de la prostate par l’anus avec différents objets prévus à cet effet, mais chez moi ça ne fonctionne pas. Suis-je pour autant frustré de cette situation? La preuve que non. C’est ce que je souhaitais et j’y suis arrivé. Le conditionnement a joué un rôle déterminant. Il faut de la volonté et ne jamais lâcher l’affaire.

Avez-vous plus de 18 ans? Le contenu de ce site est réservé à un public majeur. Je confirme que j'ai 18 ans ou plus et je comprends que ce site contient des textes, photos et vidéos pouvant heurter ma sensibilité.
error: Contenu protégé !!