Nathan Chevalier
Journal Intime d'un mouilleur de couches.

La vie réserve parfois bien des surprises

Deux petites anecdotes notables le mois dernier m’ont amusé. Vous êtes pourtant aguerri, en qualité de pisseux averti, à ces petits riens qui peuvent vous foutre la honte. La vie se charge toujours de vous surprendre par des tranches de vie que vous n’auriez jamais pu imaginer. Dernièrement , deux bouts de tranche de vie sont venus titiller mon lourd secret bien gardé. Le premier, coté professionnel. Ma boite décide de changer les vêtements de travail de l’entreprise. A ce titre, elle lance une campagne d’essayage pour déterminer quelle taille vous sied le mieux. Je n’ai pas le choix d’esquiver ce rendrez-vous, ça aurait semblé bizarre, Je me rends donc à ce maudit essayage. J’arrive pas vraiment rassuré et la gérante de ce joyeux bordel me regarde de tête en pied. Un peu comme au service militaire, elle me scanne du regard, pose quelques secondes de silence puis me lance : “taille S, voici un pantalon, ça doit vous aller, prenez une cabine” . Concrètement, vous vous retrouver dans un endroit transformé pour l’occasion en boutique de fringue avec pour toute intimité, un rideau de merde bien pourri. Rien de notable me direz vous, mais pour un pisseux c’est un challenge. Enlever son pantalon, se retrouver en couches, enfiler leur futal de merde, c’est pas la panacée. Surtout qu’à cet instant, vous vous apercevez que son scan a du beugguer. La couche passe pas du tout. Je retourne voir la taulière en lui disant “euh , à mon avis, c’est plutôt une ou 2 tailles au dessus qu’il faut. Dubitative elle vous rescanne avec plus d’attention. Je la vois bien décontenancée, car je suppose qu’elle détermine toujours la même taille. Elle lâche enfin du lest et me file une taille au dessus. Cerise sur le gâteau, lorsque vous avez enfin trouvé votre taille, vous arrivez fièrement avec votre pantalon “bosse apparente” devant la responsable en arborant un large sourire et d’ajouter “c’est Bon”. Vous pensez que l’expérience touche à sa fin, prêt à tourner les talons, quand elle vous assène: “je dois mesurer votre entrejambe” . Le coup de grâce car, chez moi, l’entrejambe c’est de la couche au sol. Autant vous dire que bien d’expérimenté en matière de honte, j’ai un peu souffert ce jour là.
La seconde anecdote est liée à la médecine. J’ai eu récemment quelques soucis de santé. Un AVC de l’oeil pour être précis. J’ai donc fait donc le tour des popotes et spécialistes de tous poils pour voir si je vais mourir bientôt (ou pas) . Mon médecin traitant reste un type formidable, et à ce titre je ne lui ai jamais caché mes pérégrinations pisseuses. Je l’ai autorisé à noter ces interventions “hors norme” dans mon dossier médical. Ce qui est drôle, c’est que lorsque vous allez voir des spécialistes, ce dernier (ou un des médecins du cabinet auquel il collabore) évoque bien évidemment les antécédents médicaux dans l’ordonnance. Lorsque j’ai failli mourir ce 23 Avril dernier(je blague) , je me rends chez mon Ophtalmologue en urgence. Puis je bifurque direction le cabinet médical. Je ne vois pas mon médecin traitant mais un autre. Un certain docteur Sophie B. Elle me reçoit et accède bien sur à ces antécédents. Me conseille 8 jours d’arrêt de travail et me prescrit un rdv chez un cardiologue. Dans son ordonnance, elle n’omet pas de mentionner ces interventions singulières :Sphincterotomie col vésical, RTUP prostate, élargissement du col. Cela a bien évidemment aiguisé la curiosité de cette cardiologue (encore une femme) que j’ai vu il n’y a pas si longtemps. Cette dernière à voulu en savoir un peu plus (sans vraiment sembler le montrer). Alors que mes antécédents n’ont aucun rapport avec ma pathologie, elle a cherché à me tirer les vers du nez sur ces actes singuliers. Elle m’a demandé si ces interventions étaient récentes. “Ba nan pas vraiment !” lui ai-je répondu un peu interloqué. Ce qui n’est pas faux. Cela ne lui a pas empêché de reprendre dans son compte rendu, l’ensemble de mes antécédents médicaux, adressé à mon ophtalmologiste. Ce dernier que j’ai revu récemment ne m’a d’ailleurs posé aucune question sur ces antécédents. Il avait lu le compte rendu mais je pense qu’il s’en branle royal. Ah les femmes !!

Sylvia et sa copine (one more time)

Petite nouveauté dans le monde de Diaper Girl in public. Deux adorables Diaper girl en sortie à Prague. Nous sommes en Juillet 2004. La ville est réputée pour sa liberté sexuelle et bien évidemment le fétichisme couche culotte va avec. Malheureusement ce site n’a pas duré longtemps. Vous trouverez le shotting photo ainsi que la vidéo complète par ICI. Comme d’habitude, cette pépite est réservée aux membres. Voici d’ores et déjà le preview. Enjoy !

L’été sera encore très chaud cette année

L’été est synonyme de grandes chaleurs. Les tenues deviennent plus légère et l’envie de profiter de la plage et du sable fin. Oui mais, quand on est un pisseux c’est un peu plus compliqué. Il faut alors adapter sa tenue et trouver des astuces pour ne pas trop se faire démasquer. Quoi qu’il en soit, il est presque impossible de passer inaperçu. Bien évidemment, certains opteront pour des short et tee shirts longs pour masquer la couche. Ce n’est pas dans ma nature. En ce qui me concerne, l’été rime avec short et tee shirt courts. Bien sur la couche se dévoile et offre aux autres un spectacle parfois croustillant. Je vous avoue avoir passé un nombre incalculable d’heures pour trouver le short parfait. Avec le temps j’ai trouvé plusieurs modèles type uni. J’ai remarqué que les shorts de nuit pour fille sont parfaits pour le rôle. Bien sur, il faut qu’il soit en coton et uni. Je choisis une taille assez grande pour ne pas que cela soit trop moulant mais c’est selon. Le dernier modèle que j’adore, qui est à mon avis le meilleur short de pisseux qui soit, je l’ai trouvé chez Shein. Existe en Bleu roi et en noir mais paradoxalement la coupe est différente avec le noir (trop échancré). Aussi je vous conseille le bleu. Le lien c’est par ICI

Je retire ensuite le lien pour ne pas que ce soit trop connoté et le tour et joué. J’ai aussi trouvé en grande surface (Geant Casino) mes premiers shorts (toujours des shorts nighites) au rayon fille. Et la j’ai juste eu à découdre le petit noeud. Chic et pas cher (moins de 10 euros). La plage c’est aussi une sacrée aventure lorsque on est pisseux. Comment profiter du bain et se mettre en tenue lorsque on arrive en couche. L’enlever discrètement et mettre un slip de bain adapté. C’est toute une expédition à laquelle j’ai réfléchi pas mal de temps. Il faut à la fois trouver le moyen d’enlever la couche et de mettre un maillot adapté. Ensuite une fois le bain terminé, faire l’inverse. Simple à dire, plus difficile à réaliser. Voici comment le procède. Tout d’abord j’arrive en short court (autant vous dire que les personnes allongées qui me voient déambuler sur la plage ont un angle de vue parfait pour admirer la culotte plastique et la couche. Je pose mes affaires et j’enfile une serviette de type “cabine de plage”. Je fais mon petit changement avec un maillot de bain “spécial pisseux”. Le tour est joué. Reste pour les curieux de la plage quelques éléments troublants, surtout lorsque la culotte et la couche tombent à mes pieds. Elle n’y reste jamais bien longtemps car je la range ensuite dans mon sac de plage (ni vu , ni connu). Pour les serviettes dont je viens de vous parler, on en trouve facilement (Amazon en propose toute une gamme). Pensez toutefois à opter pour une cabine suffisamment longue.

Les maillots de bain maintenant. Bien que ces derniers soient plutôt adaptés à l’incontinence fécale, il n’en demeure pas moins que tout pisseux qui se respecte se doit de porter ce genre de maillot. Dans le commerce en france on ne peut pas dire qu’ils soient très seyants. Il existe un seul modèle allemand que je trouve plutôt sympa. Suprima en a un que je mets de temps en temps. Mais celui que je préfère par dessus tout c’est un maillot de chez eenee. Une marque australienne. Bien sur, coté prix, les deux modèles ne sont pas donnés. Voici le modèle Suprima 1524. Il faut compter environ 65/70 euros pour s’en procurer un. Il est proposé comme maillot pour femme mais c’est une connerie, il a longtemps été unisexe. Voici un site qui propose ce maillot. c’est par ICI.

Enfin, last but not least, voici le fameux maillot eenee swimmers. Fabriqué en Australie. par la marque Eenee. Adorable par son look et bien qu’il ne soit pas donné, c’est un plaisir de porter ce maillot qui a une petite touche enfantine juste ce qu’il faut. Discret et soo cute. Le prix peut refroidir nombre de personnes. En effet je viens de voir que leurs prix ont flambé (on va dire que c’est la faute à la guerre en Ukraine. Comptez 90/100€ (hors frais de port). pour les plus motivés au portefeuille bien garni la boutique c’est par ICI.

Et voici ce que cela donne une fois porté :

Avez-vous plus de 18 ans? Le contenu de ce site est réservé à un public majeur. Je confirme que j'ai 18 ans ou plus et je comprends que ce site contient des textes, photos et vidéos pouvant heurter ma sensibilité.
error: Contenu protégé !!